Sénégal: Journée internationale pour l’élimination de la fistule obstétricale

Stop aux Mutilations Génitales Féminines , aux mariages précoces : « La fistule obstétricale se prévient et se guérit »

Lésion qui peut survenir chez les femmes au niveau de la vessie ou du rectum à la suite d’un accouchement long et difficile, la fistule obstétricale porte atteinte à la dignité de la femme. Rejetées, stigmatisées par la société, et parfois abandonnées par leur famille, les femmes ignorent que la chirurgie réparatrice est gratuite au Sénégal.

Dans sa mission de défense et de promotion de la liberté d’expression et l’accès à l’information, depuis 2012 ARTICLE 19 utilise l’accès à l’information comme levier de la lutte contre la fistule obstétricale. Grâce à son engagement, et en collaboration avec les autorités locales, ses relais et des Badienou Gokh, l’ association des jeunes, plusieurs femmes ont été repérées, suivies et ont bénéficié de traitement gratuit, plus de 200 personnes ont été formées sur la question de la fistule en quatre ans à Tambacounda . Les précédentes enquêtes ont relevées un manque d’information autour de la fistule. La population ne dispose pas de la bonne information utile, qui conduit au traitement et à la guérison, Cela est dû au tabou qui entoure cette lésion, au taux d’analphabétisme élevé dans cette région et à la pauvreté.

Malheureusement, des centaines de femmes de la région continuent de souffrir des conséquences de ce type de lésion, sur les 400 personnes interrogées, 87,3 % des hommes et 88,3 % des femmes n’ont jamais entendu parler de la fistule obstétricale. Plus des trois quarts de la population ignorent quels en sont les symptômes et seulement 15 % de la population sait que la chirurgie réparatrice est gratuite au Sénégal.

Le droit à la santé est reconnu par l’article 08 de la constitution Sénégalaise, c’est un droit humain fondamental reconnu par l’OMS, la D.U.D.H, P.I.D.C.P.

A cet effet, il est important que le Gouvernement Sénégal:

  • adopte une loi relative à l’accès à l’information prévoyant une information du grand public sur les services publics ;
  • améliore les mécanismes au sein de la structure de santé, afin de veiller à ce que les femmes soient suivies efficacement par des professionnels et qu’elles puissent obtenir des renseignements sur la santé reproductive

Pour mieux cerner les défis et les contours de la fistule obstétricale, nous vous invitons à suivre “Briser le silence”, film documentaire produit par l’Organisation

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*