Cameroun: Mort en détention de Samuel Wazizi et attaques récurrentes contre les journalistes

ARTICLE 19 est attristé et choqué par le mort en détention du journaliste Samuel Ebuwe Ajieka  dit « Samuel Wazizi ».

Le journaliste Samuel Wazizi a été arrêté le 2 Aout 2019 pour ses opinions dans la crise anglophone. La révélation de sa mort dans un hôpital militaire intervient après plusieurs mois sans ses nouvelles.

« Les autorités doivent ouvrir une enquête transparente et diligente, faire la lumière sur les circonstances de la mort de Samuel Wazizi, traduire les responsables en justice et mettre fin à l’impunité ».

D’autres journalistes dont Njoka Kingsley seraient en détention au Cameroun pour des raisons liées à l’exercice de leur profession. ARTICLE 19 condamne la récurrence de ces actes qui portent atteinte à la liberté de presse et d’expression au Cameroun.

ARTICLE 19 demande aux autorités camerounaises de libérer sans condition le journaliste Njoka Kingsley et tous les journalistes en détention et d’arrêter les agressions contre la liberté d’expression.

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*